8 thoughts on “Janvier 1923 Paris en couleur

  1. Merci Loulou et Eric pour l’idée !
    On reconnais bien les monuments et constructions qui existent toujours ,à part le Trocadéro Paris sera toujours Paris !
    Les bouchers exposaient les quartiers de viande dehors accrochés aux dents de loup !
    Impensable de voir ça maintenant , interdit par les normes Européennes ,hygiène et chaine de froid !
    Pourtant dans les pays d’Afrique du nord ,on voit des carcasses de mouton et de chameau accrochées au bord des routes à la chaleur ,la poussière ,les mouches ,tout est bon ! sauf le cochon ???
    @PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.