La production du liège Portugal création Malouine

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. ça va faire plaisir à mes amis Portos du Luxembourg 🙂

  2. Merci Loulou pour cette création de Malouine ,les explications de Marie Claire à chaque diapo m’ont appris des choses que je ne connaissais pas !et s’il te plait Marie Claire de me donner le titre de la musique ,merci
    C’est encore un métier manuel ou les machines ne peuvent intervenir …
    Le bouchon de liège permet une circulation de gaz entre le vin et le milieu extérieur idéal pour le vieillissement.
    Les bouchons synthétiques évitent la perméabilité à l’oxygène qui laisse vieillir le vin. Ces bouchons peuvent toutefois mener le vin à s’oxyder et à prendre un goût de pétrole après dix-huit mois. Beurkkk!
    Savez vous pourquoi les Corses n’attachent jamais les ânes aux arbres ?
    Parce que les ânes bouffent ….l’écorce !!! poils au torse

    • Geneviève 40 on 3 janvier 2019 at 15:11
    • Répondre

    Eh oui autrefois c’était dans le sud ouest que le liège était ramassé , maintenant l’été on montre aux touristes comment c’était ! ! ! merci Marie Claire pour ta belle création bisous

  3. Un PPS très intéressant grâce auquel, moi aussi, j’ai appris beaucoup de choses : merci Marie-Claire.
    Bisous
    Nadia

    • malouine-marieclaire on 3 janvier 2019 at 18:29
    • Répondre

    PPs fait en 2013 , une asso m avait d ailleurs contacté sur le sujet pour mettre le diaporama
    Pour JP la musique c est roger Wittaker que tu ,connais forcement .il sifflait trop bien.
    le titre Sérenade pour elisabeth, je vais t envoyer…hihi tu as toujours la bonne blague
    merci Loulou d avoir transmis ce pps
    un peu debordée ce jour je prepare tout pour demain matin confiture potiron et pommes
    c est trop trop bon, et c est une dame de bientot 92 ans qui me transmets …on fera cela toutes les deux lol

    • Jean-Marie on 3 janvier 2019 at 18:59
    • Répondre

    mais ils n’ont pas froid l’hiver, ainsi dénudés ? en effet, il ne faut pas être pressé !!!
    quand je faisais l’isolation des terrasses (et que donc j’étais multicoucheur) hi, hi, on mettais des plaques de liège collées au bitume qu’on recouvrait de rouleaux en fibre de verres, ensuite, on coulait le bitume par dessus , en plusieurs couches (dont le nom adéquate) et enfin du gravier! (terrasses des HLM) ! et comme j’étais payé à la tache, j’ai gagné beaucoup de fric, alors que la pension complète était payé par l’entreprise, plus une (faille de l’administration) puisque l’administration fiscale ne te connaissait que le jour où tu faisais ta première déclaration…. donc, pas d’impôts pour moi pendant quelques années !!!
    bonne soirée !!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.